Rue Lhomond

            

              Instrumentum laboris

Cliquez pour agrandir

Depuis le début des années 80, il s'agit d'un ensemble immobilier d'habitation, les 


Résidences

du

Panthéon


Cet ensemble est formé par les bâtiments sis  :

 

- 29, 31 et 33 rue   Lhomond


- 3 rue Amyot


- 16, 18/18 bis et 20 rue Tournefort


- 24 rue du Pot de Fer


dont une partie est inscrite MH ex

inventaire supplémentaire des Monuments Historiques

La chronologie et l'histoire de cet endroit est intéressante à plus d'un titre de par la présence d'un ancien couvent des Bénédictines du Saint-Sacrement et de sa chapelle démolie en 1979, de la Basilique du Christ-Roi également démolie en 1979, des vestiges gallo-romains recouverts par une chape de béton et aussi par l'inspiration provoquée au grand écrivain qu'est Victor Hugo pour le couvent du Petit-Picpus des Misérables (avec également l'interrogation sur la présence ou pas de la jeune Juliette Drouet dans ces murs où elle aurait reçu une bonne éducation).

Cliquez sur un des liens ci-dessus pour accéder directement à la page correspondante

L'aspect de l'entrée et de la façade sur rue en 1940 n'est pas très guilleret, après la restauration-rénovation de 1980, l'apparence est plus sympathique. Chacun des bâtiments de la résidence comporte une entrée spécifique, mais l'entrée du 33 est celle qui donne un accès direct au jardin commun. L'entrée d'aujourd'hui est récente et n'a que peu à voir avec de celle des années 40  et, passé la grille, c'est encore autre chose !